IRON 767

IRON 767

IRON 767, est le nouveau modèle d’ IRON Boats. Il est le résultat du travail de Lars et Henrik Peterson, deux frères passionnés de motonautisme depuis longtemps.

C’est dans l’archipel de l’ouest de la Suède, un univers magnifique mais rude, qu’ils ont navigué depuis leur plus jeune âge. Jérôme de MYBOAT à Arcachon commercialise cette marque dorénavant en France.

 Ils ont créé la société IRONBROTHERS et sont ainsi devenus le plus grand détaillant de bateaux semi-rigides au monde.

IRONBOATS est le fruit de longues années d’expérience. Cette gamme au design futuriste représente la quintessence de leurs recherches en matière de design, fonctionnalité et navigabilité.

IRON 767, le style scandinave

Les deux versions  du IRON 767 proposées par MY BOAT, Arcachon
Les deux versions du IRON 767 proposées par MY BOAT, Arcachon

Le style scandinave nous le connaissons tous depuis des années avec entre autre le mobilier. Il se caractérise par des lignes épurées, de la fonctionnalité et une recherche du confort et de la convivialité. Dans ce pays où la nuit tombe en hiver à 16H, depuis des années, le “lagom” est donc un état d’esprit.

J’avoue que la première fois que je l’ai croisé sur le bassin il m’a étonné par ses lignes tendues et son étrave carrée. J’ai donc souhaité le découvrir.

Oui, au premier abord l’IRON 767 peut nous surprendre nous autres “latins”, mais il symbolise à la perfection le “lagom”, cet art de vivre suédois qui signifie “ni trop, ni trop peu, juste ce qu’il faut”.

IRON 767, l’essentiel

Ce bateau original et racé ne passe pas inaperçu sur les pontons ou sur le bassin. En effet, sa ligne fuselée, inspirée de l’aviation et sa coque protégée par des pare-battages le long des francs-bords donne en premier l’impression d’un semi rigide.

IRON 767, Bassin d'Arcachon
IRON 767, Bassin d’Arcachon

La Société Mannerfelt Design Team, forte de l’expérience de son manager Ted, est connue pour ses conceptions de coques écoenergétiques aux détails innovants. Leur expérience de la course au large leur permet d’imaginer des bateaux avec une technologie avancée où la sécurité est tout aussi importante que l’économie de carburant.

Une sensation de robustesse

Il peut accueillir 8 personnes à son bord.

Sur les francs-bords, des pare-battages intégrés “fender”, recouvrent la coque en fibre. Ils amortissent amortissent les mouvements et abaissent le centre de gravité. Ainsi la coque robuste est des plus maniable et confortable en navigation.

Outre cela, les pare-battages facilitent et protègent lors de l’amarrage. Un autre intérêt important, ces “tenders” permettent d’absorber le bruit du moteur en navigation.

La proue est conçue dans un matériau anti choc. Egalement, elle est haute et maintient le bateau au sec dans des conditions de houle.

Proue anti-chocs
Proue anti-chocs

La coque relativement basse sur l’eau diminue le poids et donne un équilibre parfait avec la console centrale savamment placée.

Ce bateau est conçu avec des matériaux qui résistent aux UV et ne décolereront pas. Sa qualité d’inox exceptionnelle garantie une coque propre. Certaines pièces sont thermo laquées en noir.

IRON 767, le style suédois sur le Bassin d'Arcachon
IRON 767, le style suédois sur le Bassin d’Arcachon

En outre, son gabarit de 7.67 m de long, 2.44 m large pour un poids de 1300 kg (coque seule) permet de le transporter facilement sur une remorque.

Un intérieur intelligent

Ce bateau est très polyvalent avec trois espaces de vie importants qui permettent d’envisager toutes sortes d’activités nautiques.

Avec une circulation parfaitement imaginée, l’IRON 767 bénéficie d’une grande mobilité à bord. Notons qu’il est possible de faire le tour du bateau sans obstacle. Qui plus est, un matériau antidérapant recouvre le sol.

Un matériau antidérapant pour sécuriser le pont
Un matériau antidérapant pour sécuriser le pont

La profondeur du pont et les francs-bords élevés assurent la sécurité de toutes les personnes à bord. Donc, on y voit là un avantage certains pour embarquer les enfants.

Par ailleurs, pour les journées farniente, le pont à l’avant sera aménagé en bains de soleil ou en espace banquette. Les deux passages sur bâbord et tribord permettent de rejoindre le poste de pilotage et l’espace repas convivial. Vous pouvez enlever la table la table à l’occasion d’une journée de pêche en mer.

Deux passages de plein pied facilitent l’accès à l’espace baignade de la poupe. L’échelle de bain est escamotable.

De grands coffres, IRON 767
De grands coffres, IRON 767

Enfin, des coffres de rangement sont facilement accessibles et bénéficient d’une très grande capacité.

La console

L’espace pilotage propose deux assises face à la mer, en banquette double, protégé par un grand pare-brise. Egalement, son assise se relève en mode “learning post” si vous souhaitez naviguer debout tout en étant assis.

IRON 767, MY BOAT Arcachon
IRON 767, MY BOAT Arcachon

Mentionnons que les feux de navigation et le feu de mouillage sur le mât de ski sont des leds.

Dans tous les cas, à l’arrivée du bateau, tout est au choix de l’acheteur. A savoir que, Jérôme montera à la demande le combiné sondeur GPS , VHF , ainsi que le système audio pour la musique etc..

La motorisation

Un moteur MERCURY équipe ce bateau polyvalent, rapide et ou familial. Jérôme peut à la demande l’équiper de 225 cv à 300 cv. Le modèle noir présenté dans la vidéo est de 225 cv , 6 cylindres en V.

Ce modèle est équipé d'un moteur Mercury de 225 cv , 6 cylindres en V.
Ce modèle est équipé d’un moteur Mercury de 225 cv , 6 cylindres en V.

Un moteurs de 300 cv, 8 cylindres, équipe la version blanche.

Un moteurs de 300 cv, 8 cylindres Mercury
Un moteurs de 300 cv, 8 cylindres Mercury

La version 300 cv permet d’atteindre 54 noeuds mais, ce n’est pas forcément ce que l’on attend de lui.

En effet, bien que la vitesse sur plusieurs plans d’eau comme le Bassin d’Arcachon soit limitée, certains privilégieront plutôt le confort et la puissance optimale du couple produit grâce aux 300cv pour déjauger, à la vitesse pure.

Grâce à cela, le résultat final du combo coque et moteur hors bord est superbe. Ainsi, le design, le silence et la couleur des moteurs MERCURY sont en parfaite adéquation avec les lignes furtives de cette série.

IRON 767, moteur Mercury 300 cv
IRON 767, moteur Mercury 300 cv

IRON 767 est équipé en catégorie C et sa carène en V lui confère un excellent comportement marin idéal pour aborder une houle atlantique ou méditerranéenne. Sa puissance est associé à une grande sécurité si vous souhaitez sortir en mer.

Le bateau est visible chez MYBOAT à Arcachon.

MYBOAT Arcachon
MYBOAT Arcachon

http://www.myboat-arcachon.com/

https://www.facebook.com/MyBoatArcachon

https://www.facebook.com/ironboats/

http://www.mercurymarine.com/fr/fr/

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/28/femme-marin-carte-postale/

/DUNE

/DUNE.

/DUNE. est un petit Open de 5.50m, simple à piloter, très maniable, idéal pour débuter dans le moto nautisme. Mais c’est aussi le bateau parfait pour  un navigateur confirmé qui souhaitent embarquer  sa famille pour une journée sur le bassin. /DUNE. est homologué pour 6 personnes. 

Côté féminin

Un bateau, même le plus merveilleux, doit répondre à des critères sans doute purement féminins mais ils sont fondamentaux. Autrement dit, “Les femmes et les enfants d’abord”!

Dans cette première, partie je vais m’attacher aux éléments qui nous intéressent nous les femmes ou les mamans…

J’aime particulièrement ses hauts francs bords hauts qui limitent quand il y a de la houle les embruns et qui surtout sont une réelle sécurité lorsque l’on embarque de jeunes enfants.

/DUNE a des francs bords hauts pour la sécurité des enfants
/DUNE a des francs bords hauts pour la sécurité des enfants

En outre, sa coque en triple V lui donne une grande stabilité sur l’eau. Les poches d’air qui se forment sous les coques permettent au bateau de glisser facilement et la navigation est douce.

/DUNE a un tirant d'eau de 20 cm
/DUNE a un tirant d’eau de 20 cm

Une fois arrivés à l’île aux oiseaux, /DUNE., grâce à  son très faible tirant d’eau de 20cm nous offre la possibilité de s’approcher facilement pour débarquer les enfants et leur permettre de jouer autour du bateau le temps de mettre en place le déjeuner…

L'ancre à poste
L’ancre à poste

Sur un bateau, en général chacun des équipiers a un poste défini.  Dans bien des cas jeter l’ancre nous est confié…Sur ce bateau l’ancre est à poste, élégamment présentée, et tout de suite accessible pour le mouillage.

Le plateau de table est rangé derrière le banc
Le plateau de table est rangé derrière le banc

Et là, bonne surprise!

Pendant que la famille est descendue, les enfants déjà s’amusant dans l’eau et, notre “Capitaine” entrain de vérifier si l’ancre est bien fixée, nous pouvons en profiter pour dresser la table. Plus besoin d’aller la chercher au fond d’un coffre inaccessible… elle est discrètement rangée derrière le banc à l’avant.

Alors, en un tour de main on peut l’ installer, le support de pied de table étant fixé au milieu du pont.

Un coffre spacieux et pratique
Un coffre spacieux et pratique

Egalement, un coffre à l’avant permet de ranger les gilets, bouts, pare battages et bien sûr tout le nécessaire pour aller chercher quelques poignées de palourdes pour l’apéritif…

Une glacière servira de siège d’appoint et les larges plats-bords sont confortables pour s’y assoir.

/DUNE. côté masculin

A l’inverse, de l’autre côté, masculin, les critères qui déterminent le choix d’un bateau sont légèrement différents. Globalement, le transport, la conception, la maniabilité, la motorisation et le prix seront les arguments qui vous permettrons de choisir.

/DUNE
/DUNE

/DUNE. fait 5.50 mètres de longueur et 2.30 mètres de largeur pour un poids de 400 kg. Il est donc facilement transportable et sans permis particulier.

Le coffre pour mettre en sécurité les effets personnels
Le coffre pour mettre en sécurité les effets personnels

Dans le cockpit un grand coffre permet de ranger en sécurité les affaires le temps d’une promenade aux cabanes.

Les sécurités relevables
Les sécurités relevables

L’absence de tableau arrière sur /DUNE. permet d’éviter l’envahissement. Cependant deux sécurités relevables très pratiques permettent de ne pas perdre en naviguant des effets personnels qui tomberaient sur le pont… 

/ DUNE à la jetée Thiers
/ DUNE à la jetée Thiers

A noter l’absence de bassine moteur est idéale pour monter échelle de bain qui est de série.

Autre détail important, le pont n’est pas vraiment plat afin là encore d’éviter que l’eau y stagne. Ainsi, l’absence de nables simplifie les périodes comme pendant le premier confinement où il était impossible pour la majorité d’entre nous d’aller au port vérifier notre bateau….

La console de /DUNE
La console de /DUNE

Mentionnons que la main courante au dessus du tableau de bord est pratique et efficace. A noter, que la console reprise en stratification de l’intérieur permet d’éviter de percer le pont, ce qui ajoute encore à son étanchéité. 

Le support moteur renforcé peut accueillir des moteurs d’une puissance conseillée entre 60 et 100 cv.

Le budjet

Un moteur de 100 cv Yamaha d’occasion, avec seulement 165 heures, équipe le modèle présenté dans la vidéo. Son prix est de 22.000€ TTC. Aussi, la coque seule est à 15.000€, plus la motorisation à la demande.

Le client choisira à sa guise la couleur du pont et de la coque.

Enfin, c’est Julien Briat qui le commercialise sans intermédiaire afin de proposer un prix au plus serré. Actuellement /DUNE. est visible chez Mairé Marine au Canon.

Vous pouvez contacter Julien au 06 16 51 18 27

Photographies de Jean-Paul Deyres

https://maire-marine.com

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2021/03/12/constellation-voilier-saint-elme-bich-arcachon-bassin-patrimoine-naval-plaisance-baron-bich-coupe-america/

Voilier ou moteur?

Voilier ou bateau à moteur?

Votre voilier est-il un voilier ou un bateau à moteur? Et donc avez-vous besoin du permis?

As ≥ 0,07 (mLDC)2/3
As ≥ 0,07 (mLDC)2/3

La puissance du moteur n’intervient absolument pas dans la formule !

Souvent on pense qu’a partir d’une certaine puissance de moteur le permis devient obligatoire sur un voilier. Faux!

Tant qu’il reste un “voilier” le permis n’est pas nécessaire.

Pour le savoir, il suffit de résoudre l’équation suivante et vous avez la réponse:

As ≥ 0,07 (mLDC)2/3…..(formule en vigueur depuis le 15/04/2008) 

En gros, As est la surface en mètre carré de votre voilure au près exprimée en mètres carrés. mLDC est la masse du navire en condition de charge exprimée en kilogrammes.

Donc si on résume:

Pour un Jouët 6.80: As = 25,04mLDC pour 1500kg + 6 personnes de 75kg= 1950kg 2/3=156,08 Ensuite: 0,07 x 156,08 =10,93

Donc!!!!!

25,04 est bien ≥ à 10,93, un Joüet 680 est donc bien un voilier …

Si vous en doutez:

Décret n° 2007-1167 du 2 août 2007 relatif au permis de conduire et à la conduite des bateaux de plaisance à moteur: Article 1 : “b) Par « bateau de plaisance à moteur », tout bateau exclusivement motorisé et tout bateau à propulsion vélique dont le rapport entre la surface de voilure exprimée en mètres carrés et la masse exprimée en kilogrammes est inférieur à un coefficient fixé par un arrêté des ministres chargés de la mer et des transports ;”

Avec l’aide précieuse de Laurent Petit.

https://www.loisirs-nautic.fr/voile_permis.php

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/20/bac-voile-tante-sophie-ares-tradition-bateau-wallerstein-bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance/

Le futur port de La Vigne

Le futur port de La Vigne

Pourquoi c’est à la Vigne que le projet d’un futur port à commencé?

“La Vigne”

Tout d’abord, on dit que le nom de La Vigne serait inspiré des vignes qui furent plantées par Léon Lesca. Mais ce n’est pas ce vignoble de 40 hectares qui a donné son nom à cet endroit…

La Vigne, futur port

Ce toponyme prédestiné figurait déjà sur des cartes  datant de 1823 avant toute exploitation.. Ainsi ce nom viendrait plutôt d’un dénommé Lavigne qui y vivait…

Archives départementales de la Gironde
Archives départementales de la Gironde

Léon Lesca

Originaire de La Teste de Buch, Léon Lesca,  fit  construire des réservoirs à poisson aménagés dans une ancienne « escourre » non loin de sa fameuse  villa algérienne.

Léon Lesca

 Ensuite il y planta autour un vignoble avec des cépages nobles provenant du Château  Margaux  et  du Château de France à Léognan . 

Dunes de cap Ferret, bassin-paradis-academie.com
Dunes de cap Ferret, bassin-paradis-academie.com

Leon Lesca fit construire un appontement au niveau de ses réservoirs qui lui servait à l’expédition des ses vins vers l’Angleterre. 

Le pin maritime

Parallèlement à la création des vignes et des réservoirs, on commença à la même période l’exploitation du pain maritime.  Ainsi, le bois était alors amené au bassin sur des charrettes tirées par des boeufs ou des mulets. 

Le bois était  amené au bassin sur des charrettes
Le bois était amené au bassin sur des charrettes

Ce travil difficile fut transformé à partir de 1906 grace à Paul de Cauville qui y créa un chemin de fer léger.

Chemin de fer léger, Paul de  /infobassin.com
Chemin de fer léger, Paul de Cauville /infobassin.com

C’est à Jane de Boy, à la plage des Pastourelles, que ce chemin de fer arrivait pour que le bois soit chargé sur de gros bacs à voile à marée haute, pour rejoindre enfin le port d’Arcachon et ensuite être chargé sur des cargo. Jane de Boy était alors le port le plus important du Bassin pour l’expédition des produits de la forêt.

Plage des Pastourelles à Jane de Boy
Plage des Pastourelles à Jane de Boy

Puis, rapidement, car il était accessible quelques soient les marées, c’est l’ appontement  de Léon Lesca qui fut utilisé pour acheminer le bois.

Ainsi, la voie ferrée  fut  prolongée jusqu’à la Vigne où la profondeur des eaux permettait aux bateaux de forts tonnages de se présenter pour  récupérer les poteaux de mine.

Cargo  à l'appontement de Léon Lesca
Cargo à l’appontement de Léon Lesca

Quelques années plus tard, dans la nuit du 8 au 9 janvier 1924 un raz-de-marée avec une vague furieuse détruisit tout sur son chemin. Alors, une grande partie du vignoble et les réservoirs furent détruits. Le site fut laissé  à l’abandon pendant des années.

Et….50 ans  plus tard un port de plaisance y fut créé…..

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/31/le-lysistrata/

Sources:

https://www.my-capferret.com/villages-cap-ferret/la-vigne/

https://bassin-paradis-academie.com/2017/03/14/les-vignes-du-cap-ferret/

https://www.ferretdavant.com

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://www.facebook.com/arcanavigation

Les noeuds marins

Le noeud de chaise

De l’importance du noeud de chaise

Autrefois, les marins chargés de réaliser les nœuds s’appelaient les gabiers. Son origine est marine : il est ainsi appelé car le gabier s’asseyait dedans pour être suspendu dans le gréement.  Ainsi, aujourd’hui chaque marin doit être capable de réaliser rapidement et correctement différents nœuds sans que ces derniers puissent se défaire.

Le noeud de chaise

Pourquoi ne pas tenter un concours? 

Plus sérieusement

Le nœud de chaise est sans doute le nœud le plus utilisé. Il sert à tout ou presque. Ce nœud forme un œil (une boucle) qui ne glisse pas. Il ne glisse pas et ne se souque pas.

Il sert à: Attacher la drisse à la voile s’il n’y a pas de mousqueton Attacher les écoutes à la voile Attacher tout ce qu’on ne veut pas détacher sous tension S’amarrer à un taquet qui est saturé

3 sortes de noeuds de chaise

Le noeud de chaise simple

Noeud de chaise simple
Noeud de chaise simple

Il se fait par un moyen mnémotechnique : “Le serpent sort du puits, tourne autour de l’arbre et retourne dans le puits”. Vous devez donc faire une boucle avec le dormant (le puits), faire sortir le courant de la boucle (le serpent sort du puits), puis faire passer le courant sous le dormant et enfin dans la boucle (tourne autour de l’arbre et retourne dans le puits). Pour terminer, serrez le bien.

Le noeud de chaise double

Noeud de chaise double
Noeud de chaise double

Il est moins utilisé que le précédent et sert essentiellement par exemple à suspendre ou à transporter un équipier le long d’une coque. Vous pouvez le réaliser en partant d’un noeud simple, mais en faisant pour celui-ci, deux fois le tour dans la boucle du départ.

Le noeud de laguis

Noeud de laguis
Noeud de laguis

Il s’agit aussi d’une variante de ce noeud simple. Il faut donc le reprendre et faire en plus un noeud coulant utilisant le noeud de chaise. Le nœud de laguis (aussi orthographié laguis ou nœud de lagui) est un nœud coulant, le plus utilisé par les marins.

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2021/01/01/brouillon-auto-moteur-bateau-inverseur-huile-minerales-syntheses-fluidite-lubrification-bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance-port/

Ça baigne dans l’huile!

 Chacun s’est un jour posé la question : quelle huile est la meilleure pour mon moteur et pour l’inverseur de mon bateau ?

“Sans entrer dans une étude comparative des centaines de références d’huiles disponibles sur le marché, voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir absolument :

Voici les 2 familles principales d’huiles.

– les Minérales qui contiennent très peu d’additifs. C’est la qualité de base pour un usage “tranquille”.

– les Synthèses contiennent certains additifs, ce qui les rendent plus onéreuses (plutôt réservées à un usage sportif, ce qui est rarement le cas d’un moteur de bateau inbord).

Pour indication, une bonne huile de synthèse diesel s’achète à environ 40 € les 5 litres.

Mais que signifie le grade?

Dans une huile de grade SAE 5W40 (*) :

– Le premier chiffre indique la fluidité à froid (plus il est petit plus c’est liquide, pour les régions ou pays ou il fait froid c’est l’idéal).

– Le second chiffre indique la fluidité à chaud (plus il est grand, meilleure est la lubrification à haute température).

(*) A l’origine, “W” correspondait à “Winter” indiquant ainsi que l’huile est compatible avec les 4 saisons (contrairement aux anciennes huiles qui n’existent plus, proposant une version pour l’été et une autre pour l’hiver).

Dans les faits, W n’est aujourd’hui plus qu’un séparateur entre les 2 indices de fluidité.”

Source Sème-cer-free.fr

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://www.facebook.com/arcanavigation

Le chantier de mécanique navale Boyé..

La famille Boyé est un des grands acteurs de notre Patrimoine Naval du Bassin d’Arcachon.

La mécanicien naval peut être assimilé à un travailleur de l’ombre…

Quand nous parlons de Patrimoine naval, immédiatement des grands noms d’architectes et de chantiers de construction viennent à notre esprit. Cependant, la mécanique navale à été décisive pour faciliter le travail des professionnels et accéder à la plaisance. La motorisation des pinasses à participé au grand bouleversement de leur structure, permettant de les rendre plus grandes, jusqu’a 12 mètres pour embarquer de huit à douze hommes pour aller pêcher la sardine. 

De grandes familles sur le Bassin ont œuvré corps et âme pour assouvir leur passion dans la discrétion. 

De 1930 à 1960, la famille Boyé a fabriqué des moteurs et marinisés des moteurs pour équiper les navires des plus célèbres chantiers navals du Bassin.

Voici un arbre généalogique simplifié pour nous aider à mieux comprendre.

A l’origine, Gabriel-Jean Boyé dit “Rémy” a créé en 1862 le “Chantier naval Boyé” digue est à l’emplacement actuel de Marine Plaisance.

Le chantier naval de Rémy Boyé.

Il y a travaillé avec son fils Dominique dit “Octave” à construire des bateaux bois et des pinasses pour la pêche et l’ostréiculture.

Dans une idée de complémentarité, son petit fils Elie, né en 1890, choisit se lancer dans la mécanique navale et partit faire son apprentissage dans l’entreprise de moteurs marins Castelnau à Arcachon en 1904.

Elie Boyé.

A cette époque, les entreprises Castelnau et Couach eurent l’idée très” moderne” de fabriquer des moteurs marinisés pour les adapter aux pinasses .Ces deux entreprises fabriquaient leurs propres moteurs monocylindres, appelés “cylindres borgnes” (sans culasses). Grace à eux, le travail des ostréiculteurs et des pêcheurs allait être transformé.

André et Christian Boyé au port de La Teste.

C’était la belle époque des “Pétroleuses”, avec leur bruit caractéristique, si doux encore à nos oreilles et dont Jean Cocteau disait qu’il était le “tam tam” du Bassin.

Les années folles avec une nouvelle clientèle de touristes célèbres et fortunés, marquèrent le grand début de la plaisance. Emile Dubourdieu inventa la “Pinasse de Monsieur” et beaucoup de chantiers se lancèrent dans un nouveau genre de navire avec des fonds moins plats que les pinasses et qui exigeaient des transmissions en ligne d’arbre directe (talon). 

Après son apprentissage, Elie fut ouvrier chez Albert Couach boulevard de la Plage vers 1908.

Atelier Boyé en 1929.

En 1920, il se lança à son compte car la demande de moteurs était grandissante et créa le “Chantier de mécanique navale Elie Boyé” situé devant le port de la Teste. 

Elie se lança dans la marinisation de moteurs B2 et B12 Citroën, des 402 Peugeot ainsi que des Fords double allumage (magnéto et delco) dans une recherche de sécurité. 

Moteur B2 Citroën.

Moteurs 402 Peugeot au banc d’essai.

Elie, dont le mauvais caractère était bien connu sur le port de la Teste, était dans son travail créatif, inventif, en recherche technique permanente.

Moteur B2 Citroên.

Le chantier de mécanique faisait fabriquer toutes les pièces à partir de ses propres modèles.

Tout était usiné par le chantier: les inverseurs, les collecteurs d’échappement, les culasses. Les pompes en bronze étaient entièrement usinées par le chantier, à l’exception des groupes et des embiélages qui étaient importés. 

Eli avait le premier, inventé un moteur a double allumage pour aller à la peêhe à la traïne en mer, pour assurer la sécurité en cas de panne.

Elie, le passionné, a consacré sa vie à transmettre à son fils et à son petit fils l’amour du travail bien fait.

La pinasse Jalousée d’Elie et André Boyé était équipée du premier moteur à arbre à came marinisé sur le Bassin. (avant les moteurs étaient latéraux).

La pinasse “Jalousée” à Saous devant la cabane du figuier.

André fit son apprentissage dans l’entreprise familiale en 1933 et en 1940 l’entreprise devint “Boyé et fils”.

André Boyé avec un ouvrier du chantier, peut être un navire du chantier Eyquem?

Pendant 4 générations la famille Boyé a fabriqué ses propres pièces en bronze, d’après ses propres modèles coulés en fonderie et usinés par leurs soins pour les montages à hélices relevables ( dit à crémaillère) comprenant: cardans, puits à crémaillère, manchons articulés, crosses, arbres d’hélice, boites à cardan avec presse étoupe, ainsi que toutes les pièces pour les montages des bateaux à talon.

Arrière d’une pinasse à hélice redevable (crémaillère).

Elie en 1955 prend sa retraite et André reprend l’entreprise sous le nom “André Boyé Mécanique Navale”.

Christian est rentré comme apprenti en 1960 et y travailla comme ouvrier par la suite.

Christian Boyé.

En 1985 Christian reprend à son tour l’entreprise sous le nom “Boyé Christian Mécanique navale. Fabrication et pose de pièces spécifiques de bord”. Au port de la Teste.

Christian Boyé, montage à talon sur une pinasse Raba.

La grande crise de l’ostréiculture a fait basculer l’entreprise vers la plaisance. Christian est devenu concessionnaire de la marque Yanmar, moteurs marins.

Christian a principalement travaillé avec son ami le Chantier Raba mais aussi avec Jean-Pierre Dubourdieu. Il motorisait et entretenait les vedettes et les pinasses qui sortaient des chantier. A chaque pinasse un moteur spécifique en fonction de la demande du propriétaire. 

En haut à gauche Franck Boyé, en bas à gauche Yann Legalloudec, au milieu Michel un oiuvrier du chantier, en haut à droite Jean-Francois Sanz, en bas à droite Christian Boyé au chantier.

Franck, le fils de Christian est lui aussi devenu mécanicien naval. Après trois années d’apprentissage dans l’entreprise familiale, diplôme en poche, il y est devenu ouvrier.

C’est Franck qui à remis en état ce moteur avec patiente et compétence pour qu’il soit exposé dans l’atelier familial…. Un B2 Citroën marinisé par Elie son arrière grand-père.

B2 Citröen marinisé par Elie et restauré par Franck

La pinasse de Madame Desmaret….

Christian Boyé et Michel Dieu sur la pinasse Raba de Madame Desmaret.

Madame Desmaret, était la propriétaire de la compagnie pétrolière Azur. Elle à commandé au chantier Raba un pinasse de 12,m50 Christian et Franck ont monté un moteur de 160cv Volvo, 6 cylindres….

Le jour des essais, Michel Dieu le marin, en testant le navire, a pratiquement fait basculer la pinasse en mettant barre toute malgré les flaps en inox….. 

Christian a pris sa retraite en 2005 et c’est Monsieur Vatskil qui s’est installé dans ce bâtiment depuis.

Merci à Christian Boyé de nous faire partager cette belle histoire familiale chargée d’émotions et de passions…..

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://www.facebook.com/groups/688684661289456/permalink/1038780392946546

La priorité entre bateaux à voile..

La priorité entre bateaux à voile..

Les règles de priorité entre deux bateaux à voile ..🤓🤓🤓

Pour déterminer la priorité entre deux voiliers, il faut connaître leur amure.

Schéma n°1:Le bateau vert est tribord amure car il reçoit le vent sur son tribord.

Le voilier rouge est bâbord amure (il reçoit le vent sur son bâbord).

Le bateau bâbord amure doit modifier sa route ou sa vitesse pour éviter la collision.

Schéma n°2: Quand deux bateaux sont tribord amure, la priorité tribord n’entre pas en jeu.

Une autre règle s’applique, celle du sous le vent/au vent.

Le bateau vert est sous le vent du bateau rouge, le bateau rouge doit modifier sa route ou sa vitesse pour éviter la collision.

Attention!!!

Même prioritaire un voilier doit à tout moment se maintenir prêt à manœuvrer pour éviter une collision.

Un voilier utilisant une propulsion mécanique est considéré comme un bateau à moteur.

Source:culture maritime.com

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

“C” … comme cape

Mettre à la cape …….

Consiste: pour un navire à voile ou à moteur, à régler son cap et sa vitesse par rapport au vent, à la mer et à la houle, de manière à réduire ses mouvements de roulis et de tangage.

Lorsque le navire est à la cape, le vent et la mer arrivent généralement par le travers avant, la vitesse est réduite ou limitée à la dérive due au vent ; le navire ne lutte plus contre les mouvements de la mer mais se laisse porter par elle.

Source: Wikipedia

Pinasse à voile du Chantier Naval Raba

Le chantier naval Raba..

Christian Raba
Christian Raba

Le Chantier Naval Raba à été fondé en 1958 par Christian Raba. Il est installé à son emplacement actuel, près du port de La Teste de Buch, depuis 1962.

La Chantier Naval Raba, photographie Jean-Paul Deyres.
La Chantier Naval Raba, photographie Jean-Paul Deyres.

Christian Raba s’est en premier tourné vers la construction de bateaux utilitaires tels que les bateaux bacs. Il inventera la version “Cul de Poule” très caractéristique.

"Feu Vert", bac version "cul de poule"
“Feu Vert”, bac version “cul de poule”

Il construisit des pinasses à crémaillère pour l’ostréiculture en général motorisée par Christian Boyé.

Christian Boyé travaillant sur une pinasse Raba
Christian Boyé travaillant sur une pinasse Raba

Nous lui devons également des vedettes de pêche dont l’« Ouvre l’oeil » et le célèbre « Puma », navires associés à un légendaire pêcheur du Bassin d’Arcachon.

Progressivement les bateaux de plaisance vont prendre une place de plus en plus importante dans les activités du chantier. Des pinasses plus “cosies” apparaissent dans les années 70 ainsi que des vedettes à vocation familiale. Christian Raba a su à merveille créer des navires spacieux, confortables et parfaitement adaptés à notre plan d’eau si particulier.

Il a été un des premiers à offrir son savoir faire afin de préserver notre patrimoine en voie de disparition.

En 1985 avec la création de l’Amicale des Pinasseyres et avec le soutien actif des mairies du bassin, il construit 2 pinasses: Notre Dame d’Arcachon et Notre Dame des Passes.

"Notre Dame d'Arcachon" construite par le chantier Raba
“Notre Dame d’Arcachon” construite par le chantier Raba

Le nom du chantier est également à associer à la construction de la première réplique navigante d’un bac à voile en 1991 : le « Président Pierre Mallet », dont le dernier exemplaire navigant connu de ce bateau de travail typique du Bassin d’Arcachon a disparu avant 1914.

Le canot à vapeur “Ondine” labellisée BIP est aussi née au chantier Raba sur les plans de son propriétaire Eric Saubesty.

"Ondine" d'Eric Saubesty
“Ondine” d’Eric Saubesty

En 1994, Christian Raba prend sa retraite passant le flambeau à son gendre Yann Le Galloudec.

Cette même année, la Région Aquitaine choisit le Chantier Naval Raba et la société BPSA pour construire « Egretta », première pinasse à moteur électrique conjointement mis au point par l’Université de Bordeaux et Nanni Diésel.

Yann Le Galloudec, directeur actuel du chantier Raba, construit également des B.A.C sur mesure (Bassin Arcachon Cruiser) qui allient le style boisé des pinasses à la vitesse des vedettes. Ces navires aux coques en plastique bénéficient d’une grosse motorisation.

Photographie du chantier naval Raba
Photographie du chantier naval Raba

Cet été nous avons pu voir dans le port d’Arcachon la fameuse “Tabasco”. Une vedette rapide fabriquée sur mesure pour Olivier Dolz. Une vedette inspirée des pinasses traditionnelles qui représente à merveille notre savoir faire du Bassin d’Arcachon.

"Tabasco", d'Olivier Dolz, photographie Lionel Lartigue
“Tabasco”, d’Olivier Dolz, photographie Lionel Lartigue

https://www.chantier-naval-raba.com/vedettes-raba

https://www.facebook.com/groups/688684661289456/permalink/1328428983981684

https://www.facebook.com/arcanavigation/posts/385111401837483

https://www.patrimoine-maritime-fluvial.org/navires-du-patrimoine/navires-bip-search/ondine/

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/chantiers-navals-2/navire-bip-patrimoine-bonnin-dubourdieu-monuments-historiques/