La mèche


La mèche à bord des navires autrefois c’était le moment de détente, la récréation. Les marins venaient fumer la pipe et discutaient avec leurs amis. Ce moment de repos les coupait l’espace de quelques instants des ordres et de leur dur labeur.

La mèche. Illustration de Charles Millot alias Henri Gervèse.
La mèche. Illustration de Charles Millot alias Henri Gervèse.

Le capitaine d’armes aussi à son tour laissait son carnet quelques instants pour savourer ces instants de liberté relative.

La mèche était un morceau de corde à trois torons, dont on avait enlevé les matières grasses en la lessivant dans un mélange de chaux vive, de cendre et d’eau. Ainsi préparée elle brulait lentement et conservait le feu.

Autrefois la mèche était entretenue à bord. Elle devait être toujours prête pour tirer une pièce d’artillerie, pour un salut en temps de paix , ou pour l’attaque ou la défense en temps de guerre.

Plus tard, avec l’arrivée des percuteurs, elle finit par ne servir plus que allumer les pipes des matelots.

Un matelot en sentinelle veillait sur cette mèche pour l’entretenir et surtout éviter que le feu ne se propage sur le pont. Il pouvait à ce poste ne pas avoir la rigueur habituelle et même le commandant avec indulgence évitait dit-on de voir dans cette attitude une infraction à la discipline.

La mèche
La mèche

La mèche était donc le point de rendez-vous, l’endroit où l’on échangeait les nouvelles, où l’on se racontait les incidents du dernier quart. Le moment de liberté ou l’on pouvait se moquer du jeune novice nouvellement embarqué, tandis qu’un vieux gabier breton usé par tant d’années de labeur se plaignait du service toujours plus dur. Certains jouaient aux osselets, d’autres faisaient une brève sieste ou imaginaient leur retour à terre chez eux.

Puis un coup de sifflet annonçait une prochaine manœuvre et chacun retournait à son poste.

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/23/a-la-belle-poule/

https://www.facebook.com/arcanavigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *