L’origine du mot chandail


Mais quelle est l’origine du mot chandail…?

Le chandail

Au creux de l’hiver, les  journées sont froides, c’est le moment de sortir les gros chandails marins. Sur l’eau en bateau ou à la maison nous aimons ce confort et cette douceur. Bien sur, l’arrivée des nouvelles technologies avec des vêtements composés de fils micro-acryliques apportent une isolation et une chaleur incomparable en transformant la vapeur d’eau du corps en chaleur. Mais…

Le mot « chandail » est un aphérèse, c'est à dire une figure de style qui ampute un mot d'une syllabe en général la première.
Le mot « chandail » est un aphérèse, c’est à dire une figure de style qui ampute un mot d’une syllabe en général la première.

Diderot disait de sa vieille robe de chambre:« Elle était faite à moi, j’étais fait à elle ».

Un vieux chandail marin c’est pareil, c’est notre objet fétiche, dans lequel nous nous sentons bien… 

Sur le Bassin d’Arcachon, en navigation, certains sont adeptes de la vareuse avec en dessous deux ou trois superpositions de micro fibres, d’autres préfèrent ce gros pull si doux et confortable.

L’origine de ce mot

Mais quel est l’origine du mot chandail?

Le mot « chandail » est un aphérèse, c’est à dire une figure de style qui ampute un mot d’une syllabe en général la première. 

Ce sont les marchands d’ail bretons (navigateurs qui se rendaient en Angleterre au XVIIIe siècle pour y vendre des oignons et de l’ail) qui sont à l’origine de ce vêtement.

Champ d'ail = Chandail..Ainsi le marchand d'ail à réduit sa voilure pour devenir le mot chandail…
Champ d’ail = Chandail…Ainsi le marchand d’ail à réduit sa voilure pour devenir le mot chandail… 

Ils portaient en effet ce tricot en mailles très serrées, idéal pour lutter contre le froid et le vent. Ces maraîchers adoptèrent ainsi ces gros pulls en laine. Ils étaient confortables et amples qui n’entravaient pas leurs mouvements. Ainsi, le plus souvent ils étaient tricoté par leurs épouses.

Plus tard, au XIX° siècle, quand ils arrivèrent au marché des halles, place forte historique du commerce parisien, par déformation linguistique, les pulls de ces marchands d’ail sont devenus des chandails. 

Ainsi le marchand d’ail à réduit sa voilure pour devenir le chandail… 

Avant le première guerre, Coco Chanel a été la première à s’intéresser au chandail et avec génie a osé proposer une collection tricotée. Aussitôt à Deauville les “élégants” l’adoptent.

Le chandail passe donc du monde de la campagne à la bourgeoisie de villes. Sonia Rikiel plus tard, en fera un indispensable “iconique”…

Bref, nous avons tous un vieux chandail que nous adorons!

https://fr.wikisource.org/wiki/Regrets_sur_ma_vieille_robe_de_chambre

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/23/a-la-belle-poule/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *