Le futur port de La Vigne


Pourquoi c’est à la Vigne que le projet d’un futur port à commencé?

“La Vigne”

Tout d’abord, on dit que le nom de La Vigne serait inspiré des vignes qui furent plantées par Léon Lesca. Mais ce n’est pas ce vignoble de 40 hectares qui a donné son nom à cet endroit…

La Vigne, futur port

Ce toponyme prédestiné figurait déjà sur des cartes  datant de 1823 avant toute exploitation.. Ainsi ce nom viendrait plutôt d’un dénommé Lavigne qui y vivait…

Archives départementales de la Gironde
Archives départementales de la Gironde

Léon Lesca

Originaire de La Teste de Buch, Léon Lesca,  fit  construire des réservoirs à poisson aménagés dans une ancienne « escourre » non loin de sa fameuse  villa algérienne.

Léon Lesca

 Ensuite il y planta autour un vignoble avec des cépages nobles provenant du Château  Margaux  et  du Château de France à Léognan . 

Dunes de cap Ferret, bassin-paradis-academie.com
Dunes de cap Ferret, bassin-paradis-academie.com

Leon Lesca fit construire un appontement au niveau de ses réservoirs qui lui servait à l’expédition des ses vins vers l’Angleterre. 

Le pin maritime

Parallèlement à la création des vignes et des réservoirs, on commença à la même période l’exploitation du pain maritime.  Ainsi, le bois était alors amené au bassin sur des charrettes tirées par des boeufs ou des mulets. 

Le bois était  amené au bassin sur des charrettes
Le bois était amené au bassin sur des charrettes

Ce travil difficile fut transformé à partir de 1906 grace à Paul de Cauville qui y créa un chemin de fer léger.

Chemin de fer léger, Paul de  /infobassin.com
Chemin de fer léger, Paul de Cauville /infobassin.com

C’est à Jane de Boy, à la plage des Pastourelles, que ce chemin de fer arrivait pour que le bois soit chargé sur de gros bacs à voile à marée haute, pour rejoindre enfin le port d’Arcachon et ensuite être chargé sur des cargo. Jane de Boy était alors le port le plus important du Bassin pour l’expédition des produits de la forêt.

Plage des Pastourelles à Jane de Boy
Plage des Pastourelles à Jane de Boy

Puis, rapidement, car il était accessible quelques soient les marées, c’est l’ appontement  de Léon Lesca qui fut utilisé pour acheminer le bois.

Ainsi, la voie ferrée  fut  prolongée jusqu’à la Vigne où la profondeur des eaux permettait aux bateaux de forts tonnages de se présenter pour  récupérer les poteaux de mine.

Cargo  à l'appontement de Léon Lesca
Cargo à l’appontement de Léon Lesca

Quelques années plus tard, dans la nuit du 8 au 9 janvier 1924 un raz-de-marée avec une vague furieuse détruisit tout sur son chemin. Alors, une grande partie du vignoble et les réservoirs furent détruits. Le site fut laissé  à l’abandon pendant des années.

Et….50 ans  plus tard un port de plaisance y fut créé…..

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/2020/12/31/le-lysistrata/

Sources:

https://www.my-capferret.com/villages-cap-ferret/la-vigne/

https://bassin-paradis-academie.com/2017/03/14/les-vignes-du-cap-ferret/

https://www.ferretdavant.com

https://www.facebook.com/groups/688684661289456

https://www.facebook.com/arcanavigation

Une réflexion sur “ Le futur port de La Vigne ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *