Du chantier Bonnin à Talma Bertrand

Du chantier Bonnin à Talma Bertrand

7 août 2021 0 Par Claudine Busca

Du chantier Bonnin à Talma Bertrand au hasard d’une lecture…

C’est en feuilletant la Revue Le Yacht, que j’ai découvert ce bateau représenté en régate à Marseille par vent frais. 

Mad, chantier Bonnin

Mad, chantier Bonnin
Mad, chantier Bonnin

C’était un magnifique 6.5M construit en 1927 pour le compte de Monsieur et Madame Marcel Volaire de la S.N.M.

Le couple Volaire choisit le chantier Bonnin pour construire leur bateau. Précisons tout de même, bien que cela soit une évidence, que ce sont les ateliers Claverie d’Arcachon qui l’ ont voilé d’un lug-sail.

C’est madame Volaire que l’on voit sur la photographie, se riant des embruns et du tangage, à la manœuvre de son racer.

L’article précise qu’au retour de cette régate plutôt dure, Madame Volaire a été vivement félicité par tous les yachtmen présents au garage à flot. Une nouvelle fois elle faisait preuve de courage et de volonté sportive.

Mad portait le numéro de course 6.50-F 62 et son déplacement était de l’ordre de 1.450 kilos.

Malgré l’âge avancé de ses propriétaires et des circonstances pas toujours favorables, Mad s’est toujours révélé un bateau de classe ne demandant qu’à être conduit à la victoire..

Talma Bertrand

L’architecte naval qui en a dessiné les plans était Talma Bertrand.

Talma Bertrand
Talma Bertrand

Cet homme aux parcours multiples, a mené plusieurs carrières. Il était à la fois conducteur de travaux et architecte naval, mais aussi, il avait plusieurs fonctions sociales et administratives. Il est l’auteur de yachts de courses à succès comme Ar Men qui ravit la coupe de France aux Anglais en 1907. La victoire de Ar Men aura un caractère décisif dans sa carrière.

Ar Men, Talma Bertrand
Ar Men, Talma Bertrand

Alors, ce fut le départ d’une longue aventure parsemée de succès. Partout en France et sur le Bassin d’Arcachon, les chantiers construisent ses bateaux. Précisons que, le chantier Bonnin construisit plus de vingt 6.5 M, dont Nanouk, l’un des meilleurs de l’entre-deux-guerre. En 1923, lors de sa première saison, Nanouk de Monsieur Allard, remporta les régates d’Arcachon, courues du 21 août au 8 septembre, devançant vingt et un 6.5 M.

Nanouk à gauche, construit par le chantier Bonnin sur un plan de Talma Bertrand
Nanouk à gauche, construit par le chantier Bonnin sur un plan de Talma Bertrand

Ces petits yachts ont suscité bien des passions

Par exemple, trois unités dessinées par Talma Bertrand et construites par le chantier Bonnin furent commandées par le même client, en 1922, 1925 et 1927. L’architecte a pu alors essayer diverses conceptions. Ainsi, le lest de Marmouset était de 550 kg, celui de Nanouk 900 kg. Aussi, citons Vinh Long, construit par le chantier Bonnin en 1930. Il navigue encore sur le Léman. Avec ses lignes fines à l’avant se gonflant pour accroître la stabilité de formes avec un plan de pont devenant presque rectangulaire, il était un modèle du genre.

La jauge des 8.5 M SI fut créée en France quelques années après celle des 6.5 M. Ainsi, Franck Guillet le célèbre skipper, un des anciens propriétaires de Cutty’Tou, commanda à Talma Bertrand 6 bateaux. Voici en photographie, le 8.5 M SI Harakiri, construit par le chantier Bonnin en 1927.

Le 8 m 50 SI Harakiri construit en 1927 par le chantier Bonnin
Le 8 m 50 SI Harakiri construit en 1927 par le chantier Bonnin

De la passion de la régate à l’architecture

Talma Bertrand était passionné de régate et de navigation. C’est le Traité Elémentaire d’Architecture Navale d’Adrien D’Etroyat qui lui a permis de s’initier à l’architecture navale.

Traité Elémentaire d'Architecture Navale de M. D'Etroyat
Traité Elémentaire d’Architecture Navale de M. D’Etroyat

Souvent, il était embarqué à bord du Saint-Louis II, un 3 tonneaux sur un plan de Joseph Guédon appartenant au père de Maria Humblot. Plus tard, il lui offrira le livre D’Etroyat et ainsi, Maria Humblot deviendra la première femme architecte naval.

Maria Humblot, première femme architecte naval
Maria Humblot, première femme architecte naval

A partir de 1910, Talma Bertrand sera un des plus grands architectes français spécialiste de la Jauge internationale aux cotés de Joseph Guédon et François Camatte. Parmi ses 1O M JI, notons le célèbre Galia II, Colette ainsi que la première Aile de Virginie Hériot.

Gallia II,  Talma Bertrand
Gallia II, Talma Bertrand

Et comme les plus grands s’accordent toujours avec les plus grands, Talma Bertrand travailla à de nombreuses reprises avec le chantier Bonnin qui était à l’époque déjà, un des fleurons de la construction navale française.

Sources:

Le Yacht, Chasse-Marée/G. Auzépy-Brenneur,

https://www.facebook.com/arcanavigation

https://bassin-arcachon-patrimoine-naval-plaisance.fr/arcachon/

https://www.chantier-bonnin.com